Contemporain

L’étrangère ∼ Valérie TORANIAN

Elle tricote. Je sors mon carnet.
— Raconte-moi précisément ce qui s’est passé dans les convois…
— Plus tard…
Je rêve de recueillir cette histoire qui est aussi la mienne et elle s’y oppose comme une gamine butée.
— Quand plus tard ?
— Quand tu auras eu ton bébé. »
Aravni garde farouchement le silence sur son passé. Sa petite-fille, Valérie, aimerait pourtant qu’elle lui raconte son histoire, l’Arménie, Alep, Constantinople et Marseille. Dans ce récit qui traverse le siècle, elle écrit le roman de la vie, ou plutôt des vies d’Aravni : de la toute jeune fille fuyant le génocide arménien en 1915 jusqu’à la grand-mère aussi aimante qu’intransigeante qu’elle est devenue, elle donne à son existence percutée par l’Histoire une dimension universelle et rend hommage à cette grand-mère « étrangère » de la plus belle façon qui soit.

Mon avis

Tout m’a attiré vers ce livre. La couverture, que je trouve sublime puis le résumé, plus que parlant ayant moi-même deux grands-mères étrangères. Je ne pouvais pas passer à côté de ce livre.

 Dès les premières pages, j’ai su que ce livre me plairait…et pour cause, au bout de vingt pages, me voici en larmes…!

Ce roman est inspiré par la famille de l’auteur. En effet, Valérie TORANIAN dresse un portrait poignant de sa grand-mère, Aravni, survivante du génocide arménien.Durant toute son enfance et son adolescence, l’auteure a essayé de comprendre cette grand-mère étrangère au fort accent et ancrée dans sa culture et dans ses traditions.

Aravni est Arménienne. Chassée de sa maison, elle affronte avec sa soeur et sa marraine, le calvaire de l’exil forcé, les routes pénibles et les images insoutenables qu’on impose à ses yeux et à son coeur.

Les chapitres alternent entre ce drame passé et le quotidien de Valérie, d’abord petite fille puis adolescente et femme s’apprêtant à donner la vie et tentant de comprendre cette femme énigmatique de la famille.

Ce livre est très riche: n’ayant que peu de connaissances sur le génocide arménien, j’ai pu en apprendre plus sur ce qu’ils ont pu vivre, palper l’horreur et la destruction subies et qui ont laissé tant de traces dans ces familles, génération après génération.

Il est également riche de tous les sentiments ressentis par l’auteur, de tous ses conflits intérieurs dont elle nous fait part sans détour, avec la plus grande sincérité.

Si j’ai parfois trouvé Valérie dure avec sa grand-mère, certains passages m’ont également beaucoup touchés: j’ai retrouvé beaucoup de sentiments et de pensées que j’ai pu éprouvé moi-même à l’égard de mes deux grands-mères.

Le poids de la culture et des drames familiaux passés sont parfois tellement immenses, qu’enfant, nous nous sentons dépassé par tout cela. Ce n’est que plus tard, à l’âge adulte que nous comprenons toute la richesse de ces événements et à quel point ils jouent un rôle déterminant dans la famille.

Ma note

★★★★★ (5/5)

Publicités
Thriller

La fille du train ∼ Paula HAWKINS

Depuis la banlieue où elle habite, Rachel prend le train deux fois par jour pour aller à Londres. Le 8 h 04 le matin, le 17 h 56 l’après-midi. Chaque jour elle est assise à la même place et chaque jour elle observe, lors d’un arrêt, une jolie maison en contrebas de la voie ferrée. Cette maison, elle la connaît par cœur, elle a même donné un nom à ses occupants qu’elle voit derrière la vitre. Pour elle, ils sont Jason et Jess. Un couple qu’elle imagine parfait, heureux, comme Rachel a pu l’être par le passé avec son mari, avant qu’il ne la trompe, avant qu’il ne la quitte. Rien d’exceptionnel, non, juste un couple qui s’aime. Jusqu’à ce matin où Rachel voit un autre homme que Jason à la fenêtre. Que se passe-t-il ? Jess tromperait-elle son mari ? Rachel, bouleversée de voir ainsi son couple modèle risquer de se désintégrer comme le sien, décide d’en savoir plus sur Jess et Jason. Quelques jours plus tard, c’est avec stupeur qu’elle découvre la photo de Jess à la une des journaux. La jeune femme, de son vrai nom Megan Hipwell, a mystérieusement disparu…

Mon avis

Ce roman a différents points de vue:  il s’agit d’un roman à trois voix. Trois voix de femmes, trois voix torturées. Ces changements de point de vue ne sont pas du tout déstabilisants, au contraire ils enrichissent l’intrigue et nous permettent de mieux appréhender la psychologie des personnages.

L’auteure nous fait ressentir avec brio les vapeurs alcooliques de  Rachel par la vision trouble de celle-ci et ses « trous noirs » qui lui font perdre le contrôle de son quotidien et d’elle-même. Rachel nous entraîne dans une enquête palpitante suite à la disparition de Jess/Megan.

Ce roman est plein de suspens et de rebondissements. Tout comme Rachel, nous ne distinguons plus le mensonge de la vérité.  Bien construit, pour ma part, je n’ai pas vu venir le dénouement.  Je regrette toutefois, par moment, quelques longueurs, qui ne m’ont pas semblées nécessaires à l’intrigue.

Si ma lecture a été addictive, je dirai même haletante, sur la fin, elle n’a pas été pour autant un coup de coeur. Je pense que l’effet qu’il a produit à sa sortie, a sans doute fait que je m’attendais à quelque chose d’exaltant. Cela n’a pas été le cas.

J’ai souhaité à la fin de ma lecture, visionner le film et j’avoue avoir préféré le livre.Celui-ci détaille chaque émotion, chaque scène et chaque rebondissement avec beaucoup plus de finesse et de lenteur, rendant le suspens plus palpable. Certaines scènes du film arrivaient pour moi trop rapidement.

Ma note

★★★★☆ (4/5)

TAG

TAG – Les coups de coeur

Découvert sur le site de PKJ, j’ai trouvé ce TAG consacré uniquement aux coups de coeur fort intéressant: il permet de passer en revue les livres qui m’ont marqués et il vous donnera aussi des indications sur le genre de livres que j’aime dévorer!

1) Quel est votre dernier coup de cœur ?

Il s’agit d’une bande dessinée dont j’ai rédigé la chronique juste ici,  » Le jour où le bus est reparti sans elle ». Il s’agit d’une lecture colorée et très inspirante, qui est tombée au bon moment dans mon quotidien et qui m’a portée sans aucune difficulté. J’ai très envie de découvrir la suite!

2) Quel est le premier coup de cœur littéraire dont vous vous souvenez ?

« Alice au pays des Merveilles » de Lewis Carroll.

Image associée

3) Citer un roman dans lequel l’intrigue vous a époustouflé.

« L’élégance des veuves » de Alice FERNEY. Elle dépeint le portrait de femmes sur plusieurs générations et évoque la maternité avec une délicatesse, une sensibilité et une beauté incroyable.

4) Citer un roman pour lequel vous ne vouliez pas quitter les personnages.

« La petite fille de Monsieur Linh » de Philippe CLAUDEL. Parce que Monsieur Linh méritait qu’on ne l’abandonne jamais.

5) Citer une série pour laquelle tous les tomes ont été un coup de cœur.

Je ne lis que très peu de série, trop peur d’être déçue d’un tome à un autre. Je ne lis donc quasiment que des  » one-shot ».

6) Quel roman coup de cœur vous a séduit dès les premières pages ?

« Entre Ciel et Lou » de Lorraine FOUCHET. Une écriture formidable, un personnage attendrissant et une île qui semble si belle…

eho_fouchet2c-252x368

7) Quel roman coup de cœur vous a séduit sur la longueur ?

« Les apparences » de Gillian Flynn. Il s’agit d’un thriller remarquable et époustouflant, qui m’a soufflé complètement. Si vous ne l’avez pas encore lu, foncez !

8) Citer un roman coup de cœur d’un auteur français.

Je dirai « Elle s’appelait Sarah » de Tatiana De Rosnay. C’est une auteure que j’aime tout particulièrement. L’histoire de cette petite fille juive m’a transcendé sur plusieurs jours et il fait parti de ses livres que je n’oublierai jamais.

9) Avez-vous un auteur coup de cœur: chacun de ses livres est un coup de cœur ?

Oui, il s’agit de Mathias Malzieu. Aucun de ses livres ne m’a déçu. Il est, pour moi, une valeur sûre car il propose toujours tout ce que je souhaite découvrir dans un roman: un univers onirique et qui pourrait être réel, beaucoup de poésie et de métaphores fort jolies, une mise en page soignée et des personnages inoubliables.

10) Citer un livre que vous souhaitez lire et que vous pressentez être un coup de cœur.

Je pressens tellement que je vais passer un bon moment avec ce livre que je retarde le moment de le découvrir. Étrange, non? Je souhaite tellement le lire au moment parfait, à la période idéale et dans le contexte le plus adapté, que je ne l’ai toujours pas commencé alors que je brûle d’envie de le lire!

Il s’agit du livre  » Les oubliés du dimanche » de Valérie PERRIN.

9119-UdYlaL

11) Avez-vous un roman coup de cœur dans un genre littéraire qui n’est pas votre favori ?

« La vie est un arc-en-ciel » de Cecelia Ahern. Je ne lis pas de chick-lit…trop léger pour moi. Mais j’avais beaucoup aimé le film, « Love Rosie » et ai donc eu envie de découvrir le livre. J’ai passé un très bon moment de lecture car les personnages étaient touchants tout comme leur histoire.

Et vous, quels sont vos coups de coeur? 

N’hésitez pas à répondre à ce TAG en commentaire, ça me ferait plaisir de vous lire et ça me donnerait des idées de lecture!

cropped-sans-titre.jpg

Lecture

Ma pile de livres à lire pour Novembre 2017

J’ai une pile de livres à lire ahurissante, quand j’y pense…

Beaucoup de romans, de livres de développement personnel, de thrillers, m’attendent gentiment…certains depuis un an ou deux.

Mais je suis comme ça. Dès qu’un résumé me parle, je me laisse tenter. Alors que le temps, aujourd’hui, me manque parfois.

J’ai décidé de me constituer tous les mois une PAL avec pour objectif de découvrir enfin ces merveilles qui me jaugent de leurs hauteurs sur les étagères et surtout de m’y tenir!

Je vous présente donc aujourd’hui, mes futures lectures pour le mois de Novembre !

 

Ma chronique de  » La fille du train« : Ici

 

•••••

Les avez-vous lu? 

Avez-vous accroché? 

Si vous en avez rédigé une chronique, je serai ravie de la lire!

N’hésitez pas à glisser votre blog en commentaire!

cropped-sans-titre.jpg

BD

Le jour où le bus est reparti sans elle × BEKA – MARKO – COSSON

Le jour où le bus est reparti sans elle, Clémentine se retrouve coincée dans une singulière épicerie de campagne, loin de tout… mais jamais aussi près de trouver ce qu’elle cherche : des réponses à ses doutes existentiels. Les histoires zen d’Antoine, l’incroyable épicier, l’expérience de Chantal l’écrivain, le passage de Thomas le PDG-randonneur, vont irrémédiablement changer la vision de la vie qu’avait Clémentine. Comme chacun de ces personnages, la jeune femme va essayer de trouver son chemin vers le bonheur. Même si, comme tous les chemins, il emprunte parfois d’étranges détours…

Mon avis 

Il s’agit d’une bande dessinée très inspirante, nous poussant à réfléchir sur notre vie, nos rêves et sur nos attentes.

Beaucoup de chaleur se dégage des illustrations de cette bande dessinée: les couleurs choisies sont douces et tendres, les scènes d’échange entre Antoine et Clémentine se déroulent dans des lieux empreints au bien-être (notamment près du feu, dans le salon d’Antoine, des bougies les entourant et tamisant la pièce).  Le tout rend notre lecture très apaisante.

Par les nombreuses anecdotes zen racontées par Antoine, Clémentine, dont l’âge et la profession ne sont jamais divulgués, très probablement pour que l’on puisse s’identifier à elle, rentre dans une phase d’introspection. Elle va comprendre au fil des moments qu’elle va passer avec Antoine, Chantal et Thomas, qu’elle se met beaucoup de freins pour avancer et surtout que ceux-ci l’empêchent d’être elle-même.

En se recentrant sur ses besoins, ses envies et sur ce qu’elle souhaite révéler d’elle, Clémentine va se diriger vers son propre chemin, faisant fi des autres et de ce que la société peut imposer.

Le message délivré par cette BD est très positif. Nous sommes tous, à un moment donné de notre vie, confronté à un mur de questionnement et cet ouvrage nous propose des clés pour se (re)trouver, avec douceur et clarté, sans rentrer dans la niaiserie. Chacun peut tirer profit des citations et des contes abordés dans cet ouvrage pour son propre parcours, que l’on croit au pouvoir de la méditation ou non.

Nous ressortons apaisé de cette lecture et avec la volonté de poursuivre sa propre route vers l’apaisement, la prospérité, bref le bonheur tout simplement!

Ma note:

★★★★★ (5/5)

 

cropped-sans-titre.jpg

Développement personnel

Ces livres de développement personnel que je souhaite découvrir

Impossible pour moi de ne pas craquer dans ce rayon.

Couvertures colorées, titres accrocheurs, résumés inspirants:tous ces livres plus parlants les uns que les autres me tentent toujours beaucoup. Je n’adhère pas à tout. Je suis plutôt sélective et fonctionne généralement au bouche à oreille pour mon choix final.

Voici ceux qui sont arrivés récemment dans ma bibliothèque et que je souhaite découvrir prochainement.

•••••

Les avez-vous lu? 

Si oui, qu’en avez-vous pensé? 

Quelles leçons en avez-vous tiré? 

Auriez-vous des titres à me conseiller?

cropped-sans-titre.jpg